La grande mode est au slim.

Pour les hommes comme pour les femmes d'ailleurs....

J'avoue, j'ai moi même succombé...

Et pourtant hier, grosse grosse révélation....j'vous explique: je marchais dans mon centre commercial préféré (pause shopping tous les midis, ça le fait non? (non non, mon compte en banque va bien... hum hum.... ), et là, devant moi, 2 petites nénettes d'à peine "15 ans-mais-je-suis-une-femme-si-si-j'ai-un-sac-à-main-et-du-maquillage-", toute de slim vetue, avec des chaussures à talons très colorées que seule Lorie peut mettre dans ses clips.........

Réflexion à moi même: "euh....ça ferait pas un corps de chupa chups???"...(comprendre grosse tête et petit corps...)

Totale remise en question, gros dilemme...que faire....jeter mes slims? pfff....je ne puis m'y résoudre, j'ai eu tellement de mal à en trouver qui acceptaient de faire rentrer mes mollets....alors, réflexion faite, je me suis dit qu'il me fallait assumer d'être moi aussi une sucette géante....

C'est vrai que le slim c'est plus ton ennemi que ton ami: si t'es trop maigre, ça te maigri davantage, si t'as le moindre défaut, bah t'en a encore plus...

Et puis, faut même pas penser à respirer une fois que t'es dedans. Ni même faire tomber quelque chose par terre. Règle n°1: ne jamais essayer de se baisser avec un slim. Le slim ne permet pas de se baisser (j(entends en pliant les genoux), ni de faire du vélo.
La seule chose que tu peux faire en slim, c'est danser la techtonik. (et éventuellement te faire une crête sur ta nuque longue...oui, la coiffeur des footballeurs des années 80 est redevenu à la mode....y a des choses qui m'échappent parfois....)

Pour rentrer dans son slim, chacun sa technique: on peut adopter le développer-coucher de Franck Dubsoc dans disco, ou faire comme moi, la technique de la puce sauteuse: on saute et on tire sur son pantalon en même temps. Avec le temps, on en arrive à ne plus tomber, promis.

Pour continuer à rentrer dans vos slims, je vous propose un dessert tout simple et bien sympa, qui est tout léger, ce qui fait du bien, de temps en temps, entre les coulants au chocolat et les tartes aux carambars...

Je vous raconterais dans un prochain post mon choc culturel en ayant capté inopinément dans le métro une discusionn entre adolescents techtonik, et comment j'ai compris que j'avais vieilli...

.
.
.
.
.

022

Il vous faut…

250g de fromage blanc
4 cuill soupe de miel
2 petites pommes sucrées
Caramel liquide
2 biscuits à la noix de coco
Jus de citron

Mode d’emploi

028

Eplucher les pommes. Les détailler en carrés. Le citronner légèrement pour éviter qu'elles ne noircissent.
Les faire poeler avec le caramel, pendant 5 minutes. J'ai utilisé du caramel liquide du commerce. 

Pendant ce temps, battre le fromage blanc avec le miel.

Enfin, dresser les verrines: Une couche de fromage blanc au miel, une couche de pommes....et ainsi de suite, jusqu'à épuisement des ingrédients.

Décorer avec des biscuits à la noix de coco.









Mélange de saveurs et de texture...tout simple, mais parfait pour clore le repas
.