Selon une enquête menée par Monster, plus de la moitié des salariés français déclare souffrir toutes les semaines de troubles du sommeil dans la nuit du dimanche au lundi, par appréhension de la semaine de travail à venir.

Voilà, c'est dit: nous sommes phobiques du lundi!

Que celui qui ne s'est jamais plaint, le dimanche en fin de journée, avec une voie gémissante....."j'ai pas envie d'y aller demain....", en regardant avec des yeux de cocker sa moitié, ses parents, son chien ou sa plante....(chacun sa situation hein..!) me jette des poireaux!

Toute ressemblance avec une situation vécue est totalement fortuite bien sûr ;o))

En tout cas, ça ne peut plus durer...Sus au lundi...je propose de férieriser tous les lundis, je vous appelle à une grève générale dès demain, et s'il le faut, nous recommencerons la semaine suivante....

C'est vrai quoi, oser nous sortir de notre WE bien trop court, pour lequel on a plein de projets qu'on ne réalise jamais (on a beau le promettre, le jurer, la lampe du salon ne sera jamais accrochée, la porte du jardin jamais réparée....les papiers ne seront pas classés et la pelouse ne sera pas tondue....)

...ces WE passés à faire la grasse mat', et/ou en survet devant la télé....(vous savez, LE survet du dimanche, celui qu'on ose mettre quand on est célibataire, ou après quelques années de couple, le survet' qu'on a échangé contre la petite tenue du dimanche "moi-même-le-dimanche-je-suis-classe-et-sexy"

ces WE passés à sillonner les routes, en couple, ou en familleà découvrir les alentours...

ces WE autour d'un bon repas, duquel on ressort lourd et somnolent....et qui donne matière à refaire le monde.....

.
.
.
.

Moi meme atteinte de lundinite aigue, j'ai trouvé la parade, et je vous propose une méthode transitoire, avant d'obtenir gain de cause: un bon cheesecake au chocolat blanc, à déguster de préférence le dimanche, avant de se coucher.

041__2_

Ingrédients:
Base
100g de céréales chocolat-cappucino
2-3 cuill soupe de beurre fondue

Appareil
375g de fromage à tartiner (soit 3 barquettes de fromage type St Môret)
1 cuill soupe 1/2 de farine
1 oeuf
2-3 cuill soupe de sucre en poudre
150g de chocolat blanc à pâtisser
1 pincée de sel


Préparation:
Base
Broyer les céréales, pour obtenir une texture fine.
Faire fondre le beurre, et le verser sur les céréales. Former la croûte dans le fond d'un moule amovible.

Conserver au réfrigérateur le temps de préparer l'appareil au chocolat.

Appareil
Faire fondre le chocolat blanc (2 fois 1 min au micro-ondes ou bien au bain-marie).

Battre les fromages, pour obtenir une texture lisse. Ajouter la farine, l'oeuf et la pincée de sel. Battre de nouveau.

Ajouter ensuite le sucre et le chocolat fondu.

Verser dans un moule à charnière, préalablement beurré, l'idéal étant d'utiliser du papier cuisson.

Cuire 1 bonne heure, th.5. "Oublier le cheesecake dans le four pour le laisser refroidir.

Enfin, laisser au frigo une nuit, ou 12h, pour une dégustation optimale.

036

Pour moi, la texture parfaite!

.

.

.

.

Andréa, Barbara, Mo, Alisalsa, Mel, Océane, Kya m'ont invité à répondre, il y a déjà fort longtemps, à ce petit questionnaire!!

Les règles du jeu : citer la personne qui vous a tagué et mettre un lien vers son blog, répondre aux six questions suivantes, taguer à votre tour 6 personnes.

Quel aliment ou produit détestez-vous ?

Je ne vais pas faire dans l'originalité en répondant les abats!

Quels sont vos trois aliments favoris ?

le fromage, le pain et le chocolat

Votre recette favorite ?
la tarte au citron!

Votre boisson de prédilection ?
Je n'ai jamais été très sodas, même petite....seule l'eau me désaltère vraiment. Mais j'ai découvert récemment le jus de fraise...et j'en suis complètement accro!

Le plat que vous rêvez de réaliser sans l'avoir fait ?
la moussaka

Votre meilleur souvenir culinaire ?
La purée du mercredi midi, amoureusement préparée avec mon papa (bon, sauf quand il décidait de substituer le jambon ou le steak haché par du foie de veau...là, on était nettement moins copain....)